Interprètes de conférence

Un interprète est un médiateur linguistique qui permet à des personnes parlant différentes langues de pouvoir communiquer de façon fluide. Outre une connaissance approfondie de leurs langues de travail, ils doivent faire preuve de culture générale, d’agilité mentale, de capacité de concentration, et connaître de près la culture sous-jacente à chaque langue. Découvrez ci-après les modalités d’interprétation les plus fréquentes :

Interprétation simultanée:

Traducción simultánea o de conferencia

La plus connue et sans doute la plus pratique de toutes les modalités. L’interprète traduit de manière fluide le discours de l’intervenant vers la langue cible avec quelques secondes de décalage par rapport à ce dernier. Dans cette modalité, l’installation de cabines et d’un système de sonorisation est nécessaire. L’interprétation simultanée est utilisée dans tout type d’événement, même si elle est tout spécialement indiquée pour les congrès, séminaires et conférences avec un nombre élevé de participants, ainsi qu’en radio et télévision. Il existe également la possibilité d’utiliser un système « infoport » ou « bidule », lorsque le nombre de participants est peu élevé et le client souhaite gagner en fluidité.

Interprétation consécutive:

Intérpretes en Madrid de francés y de inglés

L’interprète effectue son travail en prenant des notes pour traduire l’intervention de l’orateur lorsque ce dernier a terminé. Toute intervention devient donc plus longue étant donné que deux discours sont prononcés, celui de l’interprète et celui de l’intervenant. Cette modalité est la plus adaptée aux réunions avec un nombre réduit de personnes, aux conférences de presse et autres actes de courte durée.

Chuchotage:

Le chuchotage est une modalité d’interprétation simultanée utilisée lorsqu’une ou deux personnes seulement ont besoin de traduction. L’interprète s’assied aux côtés de cette ou ces personnes et leur chuchote la traduction à l’oreille.

Interprétation assermentée:

Interpretación jurada

Cette modalité implique une responsabilité légale de la part de l’interprète et une spécialisation poussée dans le domaine juridique. Pour pouvoir l’exercer, il faut avoir été habilité à cet effet par le ministère des Affaires étrangères. Elle est sollicitée par les tribunaux, cours de justice et autres organismes officiels.

Comments are closed.